Rosaire médité avec Notre-Dame de Grâces de Cotignac

Texte du rosaire tiré du Dossier Spirituel du Pèlerinage de Pentecôte 2019 (p 137)

1er mystère joyeux : l’Annonciation à Notre Dame

Le 10 août 1519, à Cotignac, Jean de la Baume vit apparaître une belle Dame enveloppée de lumière : « Je suis la Vierge Marie ».
C’est le nom qu’elle donne en premier. Elle est la Vierge, épouse du Saint-Esprit ; elle est la Vierge que vient trouver l’ange Gabriel et qu’il salue « pleine de grâce ».
Vierge Marie, nous admirons votre pureté, vous qui êtes pleine de grâce. Purifiez-nous, purifiez nos coeurs.

2e mystère joyeux : la Visitation de Notre Dame à sainte Elisabeth

« Je suis la Vierge Marie ». Elle se tient debout, les pieds posés sur un croissant de lune, comme le dit l’Apocalypse ; elle porte dans ses bras l’Enfant-Jésus. Quand la Sainte Vierge apparaît, elle n’est jamais seule à nous faire du bien ; son Fils ne la quitte pas. Au jour de la Visitation, elle le portait aussi ; il a purifié saint Jean-Baptiste et éclairé la foi de sainte Elisabeth.
Sainte Mère de Dieu, daignez nous visiter avec votre Fils ; préparez-nous à recevoir votre visite avec une grande foi.

3e mystère joyeux : la Naissance de Jésus à Bethléem

« Je suis la Vierge Marie. Allez dire au clergé et aux consuls de Cotignac de me bâtir, ici-même, une église, sous le vocable de Notre- Dame de Grâces, et qu’on y vienne en procession pour recevoir les grâces que je veux y répandre. » La première procession jusqu’à la Mère et au Fils de Dieu fut celle des bergers à la crèche puis celle des Mages. Notre Dame appelle tous les chrétiens à venir à leur suite à la crèche, à l’église, au tabernacle, pour trouver la Mère et le Fils.
Notre-Dame de Grâces, enflammez notre zèle à venir prier dans vos sanctuaires et adorer le Saint-Sacrement.

4e mystère joyeux : La Présentation de Jésus au Temple

« Allez dire au clergé et aux consuls de Cotignac de me bâtir, ici-même une église. » Notre-Dame de Grâces veut une église pour qu’y soit offert le Saint Sacrifice de la Messe. Le jour de la Présentation au Temple, Marie a déjà offert son Fils en sacrifice, et ce sacrifice préparait celui de la Croix et de la Messe.
Notre Dame, donnez-nous le sens de la Messe, apprenez-nous à nous unir au Sacrifice de votre Fils.

5e mystère joyeux : Le Recouvrement de Jésus au Temple et la vie cachée à Nazareth

Jésus a vécu trente ans de vie cachée, à Nazareth, et Marie méditait en son coeur cet abaissement du Fils de Dieu. De même, chaque fois qu’elle apparaît, Notre Dame s’adresse aux humbles : le bûcheron Jean de la Baume à Cotignac, le Frère Fiacre de Paris sont de ceux-là.
Notre Dame, obtenez-nous de bannir de nos vies l’esprit du monde, l’esprit de jouissance et d’orgueil, pour être du nombre de vos enfants.

1er mystère douloureux : L’Agonie de Jésus au jardin des oliviers

« Étant en agonie, Jésus priait plus instamment et sa sueur devint comme des gouttes de sang découlant jusqu’à terre. » (Lc. XXII, 44) Le sang de Jésus coule ainsi pour tous les pécheurs du monde, même les plus endurcis.
Notre-Dame de Grâces, trésorière de toutes les grâces, nous venons vous demander des grâces de conversion personnelle, pour nous-mêmes, pour ceux qui nous entourent.

2e mystère douloureux : La Flagellation de Jésus

« Après avoir fait battre Jésus de verges, Pilate le leur livra pour qu’il soit crucifié. » (Mc. XV, 15) Jésus subit cette cruelle flagellation pour réparer les péchés d’impureté et tous les péchés de la chair.
Notre-Dame de Grâces, trésorière de toutes les grâces, par les mérites de la flagellation, nous venons vous demander la grâce de conserver l’état de grâce, d’être prêts à tout souffrir plutôt que de commettre un péché mortel.

3e mystère douloureux : Le Couronnement d’épines de Jésus

« Tu l’as dit, je suis Roi. » (Jn. XVIII, 37) Jésus s’est soumis à l’interrogatoire de Pilate pour témoigner, une dernière fois avant sa mort, de sa Royauté : « Tu n’aurais sur moi aucun pouvoir, s’il ne t’avait été donné d’en-haut. » À Cotignac, Notre Dame enjoint au clergé et aux consuls de lui bâtir une église ; à son Fils appartiennent le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel.
Notre-Dame de Grâces, trésorière de toutes les grâces, nous venons vous demander des grâces de conversion pour nos pays d’ancienne chrétienté : qu’ils reconnaissent à nouveau Jésus comme leur Roi.

4e mystère douloureux : Jésus monte au Calvaire

« Vraiment c’étaient nos maladies qu’il portait, nos douleurs dont il s’était chargé. » (Is. LIII, 4) Sur le chemin du Calvaire, Jésus a porté sa Croix pour guérir les hommes ; sa Mère a gravi ce chemin avec lui. À Cotignac, elle a répandu ses bienfaits sur les corps et sur les âmes, en témoignent les nombreux ex-voto.
Notre-Dame de Grâces, trésorière de toutes les grâces, nous venons aussi vous demander des grâces temporelles pour nos familles : qu’elles soient pour nous le signe de votre bonté maternelle.

5e mystère douloureux : La mort de Jésus sur la Croix

« Seigneur, entre vos mains je remets mon esprit. » Jésus rend son âme à son Père, réalisant ainsi l’offrande parfaite pour le péché.
Notre-Dame de Grâces, trésorière de toutes les grâces, nous venons vous demander la grâce des grâces, notre persévérance finale dans l’amour de Dieu, à l’heure de notre mort.

1er mystère glorieux : la Résurrection de Jésus

Jésus ressuscité a triomphé de la mort et du péché, du péché même de ceux qui l’ont crucifié. Son corps porte des cicatrices radieuses, signe de son triomphe.
À Cotignac, Notre Dame apparaît sur le lieu de sépulture de martyrs, au jour de la fête du saint martyr Laurent : c’est toujours la victoire de Dieu.
Notre-Dame de Grâces, augmentez notre foi en cette victoire.

2e mystère glorieux : l’Ascension de Jésus

« Je ne vous laisserai point orphelins, je viendrai à vous. » (Jn. XIV, 18) Non, Jésus ne nous laisse pas orphelins puisqu’il nous envoie sa Mère. Par chacune de ses visites à la terre, Notre Dame nous assiste et nous conforte.
Notre-Dame de Grâces, donnez-nous une espérance invincible.

3e mystère glorieux : la Pentecôte

« Allez, enseignez toutes les nations, dit Jésus aux Apôtres. C’est l’envoi en mission dans le monde entier, avec la force du Saint- Esprit.
« Allez dire au clergé et aux consuls de me bâtir une église. »La Sainte Vierge envoie en mission Jean de la Baume ; elle envoie en mission tous ses enfants.
Notre-Dame de Grâces, donnez-nous une charité ardente pour remplir notre mission dans le monde.

4e mystère glorieux : l’Assomption de la Sainte Vierge

En 1638, c’est à Notre Dame, sous le vocable de son Assomption, que le roi Louis XIII consacre son royaume. En cette même année, Notre-Dame de Grâces a montré combien elle chérissait la France : elle lui a obtenu la naissance du dauphin.
Notre-Dame de l’Assomption, Reine de France, intercédez pour notre pays.

5e mystère glorieux : Le Couronnement de la Sainte Vierge

Au Ciel, Notre Dame est Reine de tous les saints. Est-il étonnant qu’elle apparaisse à Cotignac entourée de plusieurs habitants de la cour céleste, saint Michel, sainte Catherine, saint Bernard ?
Notre-Dame de Grâces, Reine de tous les saints, fixez nos regards vers cette patrie céleste.

Version imprimable