Infos pratiques Compostelle

Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle à Fatima

DU 29 JUILLET AU 18 AOÛT 2017

logo_santiago2017+jaune

Le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle se faisant traditionnellement dans une optique de conversion personnelle encore plus marquée que dans d’autres pèlerinages, il a semblé important à l’organisation de préserver autant que faire se peut le rythme et la liberté de chacun tout en assurant un minimum de soutien logistique.

  • Le rythme de marche : notre association fixe un itinéraire avec des étapes auxquelles il faut se rendre pour entendre la messe chaque soir et profiter d’un moment de convivialité entre jacquets. Chaque pèlerin marche à son rythme, seul ou en groupe au gré de ses rencontres, en portant son sac-à-dos comme s’il portait sa maison. . . et chaque pèlerin fait “son” chemin, du moment qu’il est sur l’itinéraire pour que l’on puisse le retrouver le soir à la messe ou en cas d’appel. . .
  • Une équipe logistique : Au départ et à l’arrivée de chaque étape, des membres de la logistique sont présents. Cette équipe vous propose un soutien en cas de problème (médical, rapatriement vers une gare, souci avec votre matériel. . .). Le numéro de téléphone portable auquel elle pourra être jointe à tout moment en cas de souci, sera donné à chaque participant dans les consignes.
  • La présence et le soutien spirituel d’un prêtre : Un ou plusieurs prêtres de la Fraternité Saint Pie X, cheminent auprès des pèlerins et sont ainsi à votre disposition en cours de route pour vous écouter, vous conseiller ou vous confesser.
  • Le rendez-vous quotidien pour la messe : Chaque jour il vous est donné rendez-vous à l’étape suivante à 17h30 pour la messe. Le drapeau du Vatican planté visiblement dans le village par nos soins, signale le lieu de rendez-vous.

L’aspect matériel du pèlerinage est à la charge de chaque pèlerin

  • Nourriture : Prévoir un minimum de 15 € par jour pour la nourriture. Rien n’est prévu par l’organisation mais vous trouverez des boutiques d’alimentation ou des restaurants sur l’itinéraire (avec menu spécial pèlerin bien souvent) et c’est à vous de prévoir vos provisions de bouche et de les transporter dans votre sac. Bien sûr, ne prenez pas pour une semaine d’avance, mais vérifiez à chaque étape où se trouve la prochaine alimentation : pas obligatoirement à l’étape suivante. D’où l’utilité d’un guide détaillé dans votre sac.
  • Logement : Chacun décide où il dort et s’occupe de son logement à chaque étape : à la belle étoile, sous la tente, en auberge ou en gîte privé*, selon les possibilités, les envies et le budget de chacun. Il est possible de dormir sur le lieu même de l’étape ou de s’avancer sur l’itinéraire afin de profiter de la fraîcheur du soir au lieu de marcher sous le soleil.

(mise à jour 03/07/17)

Nota : Les auberges à grande capacité d’accueil sont assez rares (surtout au Portugal). Notre équipe logistique a donc repéré des bivouacs possibles mais le plus souvent sans eau, sans douches et sans WC. En conséquence, les pèlerins prendront leurs précautions avant le terme de l’étape du jour (WC publics, cafés, restaurants, etc…). Un peu deau non potable en quantité limitée sera disponible, en secours uniquement.

* La réservation éventuelle de gîtes incombe au pèlerin et non à l’équipe logistique. Plus d’informations sur les hébergements dans le guide de J. Brierley ou sur le site : http://verscompostelle.be/

  • Soins médicaux : Il s’agit du traitement des petits maux inévitables ou presque sur un tel pèlerinage : ampoules, tendinites, coups de soleil, etc. Nous avons toujours eu un médecin et quelques infirmières parmi les pèlerins et nous avons un minimum de pharmacie à proposer en dépannage, mais ce n’est que du dépannage. Chaque pèlerin doit avoir sa petite (toute petite) pharmacie contenant ce qu’il sait lui être utile
  • Linge : Vous aurez dans les consignes une liste du linge nécessaire à emporter, mais vous devez aussi prévoir de quoi l’entretenir, c’est-à-dire de la lessive (lavage main), une ficelle à tendre entre deux arbres et des pinces à linge.
  • Tenue vestimentaire : Les pèlerins sont invités à apporter une attention toute spéciale à leur vêtement, signe de la dignité du corps et de la beauté dont Dieu veut les revêtir. On portera donc des vêtements qui conviennent à des chrétiens.
    • Pour les dames : il est demandé de porter des jupes ou robes à mi-mollets (assez amples pour s’assoir par terre avec discrétion). Donc pas de jupes courtes, shorts, pantalons, vêtements transparents ou décolletés.
    • Pour les messieurs : il est demandé de porter des pantalons (légers et amples pour prévenir les frottements à l’entrejambe). Donc pas de shorts, bermudas, jeans serrés.

Choisissez des vêtements en tissus légers séchant rapidement et pratiques. Ne vous encombrez pas de trop de vêtements car il faut les porter dans votre sac.

Pour les chaussures, prenez-en 2 paires : l’une de marche (chaussures solides et protectrices, dotées de semelles épaisses absorbant le choc, bien aérées, déjà faites aux pieds, assez longues et larges compte tenu des chaussettes et d’un pied éventuellement gonflé), l’autre de repos. Mais évitez les chaussures en caoutchouc ou en plastique car le pied ne doit pas bouger. Prévoyez aussi des lacets de rechange.

PARTEZ LÉGER ! Ne chargez pas votre sac à dos de choses superflues. Poids maxi conseillé : 10 kg pour les hommes/ 8 kg pour les femmes. Pour plus de conseils, rendez-vous sur le site : http://www.photo-evasion.com

De plus, pour la messe, il est demandé à tous d’avoir les bras couverts et aux dames d’avoir la tête couverte, symbole d’humilité et de pudeur (“La femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend (I Cor XI,10))

Une liste plus détaillée du matériel à prévoir est disponible dans les consignes.

POUR PLUS DE DETAILS :