Origine et “sens”

Le Pèlerinage de Notre-Dame-de-Chartres dans l’histoire . . .

NDChartres_1Depuis des temps immémoriaux, ce pèlerinage est l’un des grands pèlerinages français. Les pèlerins viennent notamment y vénérer la relique connue sous le nom de “voile” de Notre-Dame, donnée à la cathédrale de Chartres, vers 876, par Charles le Chauve.

Photo voile Ste Vierge-Chartresrelique du voile de la Sainte Vierge (cathédrale Notre-Dame de Chartres)

Le pèlerinage n’a été interrompu que pendant la révolution française.

En 1912, touché par la maladie de l’un de ses enfants, Charles Péguy part en pèlerinage à Chartres. Il fait à nouveau ce pèlerinage en 1913 et écrit : « . . . j’ai tant souffert et tant prié . . . Mais j’ai des trésors de grâce, une surabondance de grâce inconcevable. . . ».

Actuellement, le sanctuaire chartrain est visité en tout temps par des pèlerins individuels ou constitués en groupes. Il leur sert de point de départ ou de point d’arrivée.

. . . et depuis plus de 25 ans avec Pèlerinages de Tradition

Choisir de partir de la cathédrale de Chartres plutôt que d’y arriver c’était un pari. Celui, non pas de remonter les siècles pour se réfugier au vénérable sanctuaire, mais bien l’inverse: de partir de cette relique, de ce sanctuaire antique, de cette foi éprouvée pour la rendre à nos frères. Se ressourcer en Marie pour qu’elle nous mène à Dieu et que nous puissions témoigner de Lui auprès du prochain, tel est le sens de ce pèlerinage.

Celui-ci concorde merveilleusement bien avec la fête de la Pentecôte, pendant lequel le pèlerinage se déroule, et qui commémore le jour où les Apôtres reçurent l’Esprit-Saint avant d’être envoyés de par le monde prêcher la bonne nouvelle.Chartres-140516-2